L'agence matrimoniale d'aujourd'hui
Une Renommée dans la rencontre sérieuse fidelio, une Evidence !
Sélectionnez votre agence
Séléctionnez votre agence Décrivez votre idéal

Histoires tellement vraies

Petites « nouvelles » sur la solitude et Fidelio, le rendez-vous avec le bonheur

Vous qui êtes seul (e) et qui souffrez d’un manque d’affection, vous qui recherchez une complicité amoureuse, une relation durable, une rencontre sérieuse, lisez et relisez ces quelques histoires, autant de séquences de vie de tous les jours…la vie de femmes et d’hommes seul(es), peut-être votre vie !

Nous sommes persuadés que vous vous reconnaitrez dans l’une ou l’autre de ces situations. Fort de plus de 38 années d’expérience, Fidelio a jugé utile de vous faire part de quelques récits basés sur des faits authentiques concernant des femmes et des hommes qui ont eu l’heureuse idée de s’adresser à notre réseau d’agences matrimoniales.

 Merci à toutes ces personnes pour leur contribution. Bien entendu, pour des raisons de confidentialité que vous comprendrez aisément, les noms, lieux et circonstances ont été changés. Aussi, que vous soyez convaincu(e) ou encore quelque peu hésitant(e), contactez-nous sans plus tarder car le temps est votre pire ennemi.

 Non seulement votre premier rendez-vous chez Fidelio, va vous rassurer mais vous retrouverez immédiatement à la fois le moral et l’envie de repartir du bon pied. Cet optimisme retrouvé, vous ouvrira des portes. Grâce à nous des opportunités de rencontres sérieuses vont se présenter à vous.

Alors, sans plus attendre, en route pour le bonheur et, en attendant votre visite, rassurez-vous en lisant ce qui suit. 

Confidences entre amies

- Ecoute, Virginie, tu ne vas pas rester comme çà... Quand je vois la mine que tu affiches à ton retour de week-end, je suis atterrée. Ne me dis pas que tu as encore passé ton dimanche à broyer du noir alors qu'il faisait si beau. Tu n'es pas sortie ? Tu n'es pas allée chez ta soeur ? Tu aurais dû me téléphoner !
 - Mais, tu sais bien, Sylvie, les enfants étaient chez leur père. Alors, moi je me sens hyper-seule. Je ne prévois rien et je n'ai aucune envie de sortir ou de voir du monde. C'est bien simple, je rentre dans ma coquille et je reste complètement avachie. La plupart du temps, je fais des va-et-vient entre le canapé du salon et ma chambre. En plus, comme je sais que les enfants sont contents, parce leur père leur fait faire des tas d'activités, et bien moi au lieu de m'en réjouir, çà me rend malade et çà me déprime encore plus.

Lire la suite des Confidences entre amies


Sélectionnez votre agence Décrivez votre idéal